Tout Savoir sur le Thé et les Douleurs Articulaires

Tout Savoir sur le Thé et les Douleurs Articulaires

Thé et massauthérapie, deux amis pour soulager vos douleurs articulaires

Il est possible de soigner les douleurs articulaires dégénératives par un traitement non chirurgical grâce à un programme complet de traitement en médecine régénérative. De nombreux patients ont beaucoup de succès avec ces traitements et aimeraient en faire plus sur une base d'auto-assistance. L'une des clés de l'auto-assistance pour la réparation des articulations est de contrôler la graisse corporelle, de faire de l'activité et de l'exercice, et de maintenir une bonne nutrition

Dans cet article, nous allons explorer les bienfaits généraux du thé vert associé à la massauthérapie pour soulager les douleurs articulaires.

Thé VertThé vert et douleurs articulaires

Le thé vert peut aider à soulager les douleurs articulaires en traitant les problèmes de graisse corporelle et de cholestérol.

En 2005, des chercheurs japonais ont publié ce qui est considéré comme une étude marquante sur les bienfaits du thé vert pour la santé. Dans cette étude, les chercheurs ont examiné le rôle des catéchines de l'extrait de thé vert dans la réduction de la graisse corporelle et du LDL (le mauvais cholestérol).

Quelques explications :

Le thé vert, le thé noir et le thé Oolong proviennent de la même plante, Camellia sinensis, ou communément appelée "plante de thé". La différence réside dans la façon dont les thés sont produits à partir de la plante.

Les catéchines sont un type de phénol naturel. Les phénols sont un produit chimique dérivé de la plante qui protège la plante contre les maladies en tant que désinfectant et antioxydant.

Une étude de 2005 a été réalisée sur 35 hommes ayant un indice de masse corporelle et un tour de taille similaires. Pour l’expérience, ce groupe a été divisé en deux.

Un 1er groupe buvait une bouteille de thé Oolong par jour contenant 690 mg de catéchines d'extrait de thé vert tandis que le 2ème groupe a bu une bouteille de thé oolong par jour contenant seulement 22 mg de catéchines d'extrait de thé vert qui a servi de groupe de contrôle.

Après 12 semaines de consommation quotidienne de thé oolong, les chercheurs ont constaté que les sujets testés ayant bu la contenance de 690 mg de catéchines avaient :

  • un poids corporel plus faible
  • un indice de masse corporelle inférieur
  • un tour de taille plus petit
  • moins de masse graisseuse
  • la zone de graisse sous-cutanée sensiblement plus faible

Les modifications des concentrations de LDL ont été positivement associées à des changements de la masse graisseuse et de la surface totale de graisse dans le groupe des extraits de thé vert. Le taux de mauvais cholestérol a été abaissé.

Diminution du poids corporel - Réduction du risque de diabète et de maladies cardiovasculaires

La consommation de thé à raison de 3-4 tasses (600-900 mg de catéchines de thé) ou plus par jour a montré qu'elle réduisait la prise de poids corporel, soulageait le syndrome métabolique et diminuait le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Qu'en est-il des douleurs articulaires ?

Il y a un lien entre l'alimentation et les douleurs articulaires. Un point commun est l'inflammation causée par l'obésité et la graisse corporelle, indépendamment de l'usure due au poids. En d'autres termes, les chercheurs montrent que ce n'est pas la charge pondérale en elle-même qui provoque des douleurs articulaires, mais l'inflammation produite par nos cellules graisseuses.

Dans une étude de février 2018, les médecins suggèrent qu'un traitement de 4 semaines d'extrait de thé vert pourrait bien être considéré comme un traitement d'appoint à la fois pour le contrôle de la douleur et pour l'amélioration de la fonction physique de l'articulation du genou chez les adultes souffrant d'arthrose.

Les bienfaits du thé vert sur les douleurs articulaires se retrouve également de part ses effets anti-inflammatoires.

Le thé vert met fin aux inflammations chroniques

En août 2017, les chercheurs ont découvert que l'épigallo-catéchine-gallate (EGCG), un antioxydant contenu dans le thé vert, agissait comme un agent anti-inflammatoire en stoppant l'inflammation chronique par des voies chimiques multiples et diverses. En termes simples, l'extrait de thé vert a agi sur l'oxyde nitrique qui s'est propagé dans un environnement articulaire malade.

Dans un environnement articulaire normal, l'oxyde nitrique régule l'inflammation comme un agent de guérison. Dans un environnement articulaire anormalement toxique et non curatif, la production d'oxyde nitrique reste bloquée en position "ouverte", ce qui crée une inflammation chronique et dommageable. Le thé vert extra a aidé à fermer la production d'oxyde nitrique en fuite.

Le thé vert n'est pas un remède miracle si vous continuez à mal manger, surtout si vous suivez un régime riche en graisses saturées.

L'un des problèmes des études qui indiquent qu'un nutriment ou un type d'aliment spécifique est efficace pour un problème de santé commun, est que les gens croient que le nutriment ou l'aliment est une "super arme" et qu'ils peuvent continuer à manger mal. Le thé vert est une source alimentaire très bénéfique pour les personnes soucieuses de leur santé. Ce n'est pas une substance "miracle" qui réparera d'une manière ou d'une autre des années de dommages dégénératifs causés, entre autres, par un mauvais mode de vie et de mauvais choix alimentaires.

Une étude a révélé que l'effet anti-obésité du thé vert diffère selon la composition des graisses ou des acides gras du régime alimentaire. On suggère que le thé vert aurait un meilleur effet réducteur de poids dans les régimes alimentaires composés de graisses plus saines telles que l'huile d'olive qui contient d'abondants acides gras insaturés, en particulier l'acide oléique. De même, les bienfaits du

thé vert seraient grandement réduits dans le cadre d'un régime alimentaire riche en graisses et contenant beaucoup d'acides gras saturés.

L'une des raisons de cette réduction des bienfaits est l'incapacité du thé vert à gérer la réponse inflammatoire aux mauvaises graisses. De même, le thé vert aura du mal à gérer la mauvaise inflammation de vos articulations. Nous avons parlé plus haut des recherches qui ont montré que le thé vert a un effet anti-inflammatoire. Cet effet positif fonctionne mieux pour réparer les anciens dommages, et non les nouveaux dommages que vous créez avec une alimentation riche en graisses toxiques.

La massothérapie et douleurs articulaires

La massothérapie pour les douleurs articulaires liées à la polyarthrite rhumatoïde (PR)

Un massage par jour pourrait-il éloigner la douleur et la raideur de l'arthrite ?

De nombreux patients atteints d'arthrite se demandent si la massothérapie leur convient. La réponse réside peut-être dans le type d'arthrite dont ils souffrent, le degré d'activité de leur maladie à ce moment-là et le niveau de compétence de leur massothérapeute. Le massage est néanmoins de plus en plus reconnu comme un moyen de faire face à la douleur et à la raideur de l'arthrite.

La massothérapie est traditionnellement utilisée pour améliorer la flexibilité et la circulation, soulager la douleur et réduire le stress et l'anxiété. Mais de nombreux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) hésitent encore à se faire masser par peur.

Le massage est-il bon ou mauvais pour la PR ?

Selon une étude, les traitements thérapeutiques par massage, tout en permettant une libération musculaire qualitative dans une région articulaire affectée, peuvent également avoir un effet positif sur les systèmes physiologiques d'un patient atteint de PR et contribuer à atténuer et à prolonger les effets dégradants de la maladie.

De nombreux médecins sont d'accord pour affirmer que, lorsqu'elles sont pratiquées par un professionnel qualifié, des méthodes comme le massage peuvent aider à contrôler la douleur, à augmenter le mouvement des articulations et à améliorer la flexibilité des muscles et des tendons.

Le massage peut être bénéfique pour le soulagement temporaire des patients atteints de PR. Le massage suédois est le type le plus courant. Chaque personne a des niveaux de douleur et des tolérances à la douleur différents, il appartient donc au massothérapeute de communiquer avec le patient, et au patient de fournir un retour d'information approprié.

Un avantage du massage pour les patients souffrant d'arthrite est qu'il augmente le flux sanguin vers certaines zones de douleur, ce qui favorise la guérison et procure un soulagement temporaire. Cependant, le massage des tissus profonds peut être un plan de traitement négatif pour certains patients atteints de PR. La pression pendant le massage peut être intense et peut causer plus de douleur et de raideur chez certains patients.

Massothérapie : Quel type de massage vous convient le mieux ?

Un bon massage commence par un bon massothérapeute. Lorsqu'ils recherchent un masseur compétent, les patients doivent demander si le thérapeute est membre de Fédération Française de Massages-Bien-Être et s'il a reçu une formation pour un type de massage spécifique.

Un massothérapeute doit apprendre à connaître ses patients et à connaître leur histoire de maladie.

Le massage est un excellent moyen pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde de se sentir mieux et d'améliorer leur amplitude de mouvement afin d'avoir plus de mobilité. Il est crucial pour une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde qui décide de recevoir un massage d'exprimer toute douleur articulaire existante ou toute poussée à son massothérapeute avant et pendant sa séance afin de prévenir toute gêne et de lui assurer une expérience relaxante.

Une fois que vous aurez trouvé un bon massothérapeute, vous voudrez décider du type de massage dont vous avez besoin. Vous devriez également consulter votre rhumatologue au préalable pour savoir quel type de massage il vous recommande.

Les patients doivent garder à l'esprit qu'un massage est un traitement complémentaire et n'est pas destiné à remplacer les médicaments.

Pour se faire masser ou non : Faire le choix

Si vous n'êtes pas sûr qu'un massage professionnel vous convienne, vous pouvez commencer à la maison en pratiquant l'automassage sur les articulations touchées, et continuer à partir de là. Une étude publiée en 2007 a montré qu'un groupe d'adultes souffrant d'arthrite de la main et du poignet présentait une diminution de l'anxiété et de la dépression, une diminution de la douleur et une augmentation de la force de préhension après quatre semaines d'automassage.

Certaines pratiques de massage proposent également des "mini" séances de massage de 10 à 15 minutes pour se concentrer sur une zone. Un court massage peut vous donner une idée de l'opportunité de faire le grand saut et d'essayer une séance de massothérapie plus longue ou plus profonde à l'avenir.

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Articles récents

Comment cultiver du thé dans son jardin ?
Comment cultiver du thé dans son jardin ?
Pour les personnes qui aiment cultiver leurs plantes, légumes et autres produits, l'une des questions les plus courantes pour les amateurs de thé e...
Lire plus
Comment utiliser un Gaiwan
Comment utiliser un Gaiwan
Le gaïwan est l'un des principaux accessoires utilisés en Chine pour la préparation du thé. Le gaiwan est utilisé en Chine depuis la dynastie Ming ...
Lire plus
Kyusu, la meilleure théière traditionnelle japonaise
Kyusu, la meilleure théière traditionnelle japonaise
Le thé vert a une longue tradition dans la culture japonaise et est profondément intégré dans la vie quotidienne des gens. Encore courante aujourd'...
Lire plus